top of page

Notre histoire

Notre histoire a commencé au Mali, l'un des pays les plus pauvres du monde. En 2014, notre ancien co-fondateur, Andrea Morris, qui avait précédemment vécu à Bamako, et une de nos cofondateurs actuels (Andrea Gyurácz) ont visité Bamako au nom de l'Union Africaine Hongroise (AHU). L'AHU a entrepris d'élaborer et d'exécuter l'idée d'Andrea Morris de promouvoir l'éducation des enfants doués dans un bidonville de Bamako près d'un quartier où elle vivait auparavant.

 

Au cours de la visite de deux semaines, l'équipe a rendu visite aux familles de tous les enfants, évalué et documenté leurs conditions de vie et créé un programme. Le concept de ce programme était de trouver des sponsors qui paieraient les frais de scolarité de l'enfant pour qu'il puisse fréquenter l'école. En outre, ils ont également envisagé de soutenir le développement de l'infrastructure physique de l'école.

Iskola 2018 2.jpg
IMG_9993_edited.jpg

Le programme de parrainage d'enfants a été un succès, au début, 35 enfants ont été parrainés par l'AHU et en 2016, deux nouvelles chambres ont été construites.

 

En raison du changement de priorités dans l'organisation, l'AHU voulait mettre fin au programme. En 2016, les cinq fondateurs d'Afrique Autrement ont saisi l'opportunité de reprendre le programme de parrainage d'enfants d'AHU; ainsi la fondation est née. Sous le drapeau d'Afrique Autrement, le programme a continué de prospérer en peu de temps et en 2017, il a soutenu l'éducation de plus de 70 enfants.

 

Aujourd'hui, Afrique Autrement soutient plus de 150 enfants au Mali, y compris des enfants handicapésa ouvert deux programmes de soutien aux enfants au Sénégal avec 40 enfants, un programme de soutien aux enfants au Ghana avec 20 enfants en coopération avec le Newill Academy qui conçoit et construit des écoles au Ghana.

En 2017, il a lancé le programme de "Bibliothèque", qui fournit des manuels pour les enfants, et en 2018, le programme "Ensemble jusqu'au diplôme" pour les enfants qui ont déjà completé l'école primaire.

 

De l'eau potable a été introduite dans l'école de Bamako et, grâce au don de Xeless, les blocs d'eau ont été renouvelés et deux salles de classe ont été construites. En 2019, la salle informatique de 23 postes de travail, ainsi que la salle de bibliothèque avec 1200 livres à Bamako ont été remises, et d'autres programmes en dehors des écoles ont été lancés (camp d'artisanat, visite au Zoo de Bamako).

received_1270152746459817.jpg
bottom of page