DONNER est la plus grande JOIE

S'il vous en reste encore un peu dans le portefeuille après le Black Friday et le Cyber ​​Monday, pensez à ceux pour qui ces termes ne veulent rien dire.

Nous collectons des fonds pour obtenir des jouets, des jeux, des équipements sportifs, de l'argent pour des excursions, du matériel pédagogique, des outils créatifs (crayons de couleur, peinture, crayons, papeterie, textiles, etc.) pour les enfants de Bamako, Dakar et Koforiduai.

Veuillez faire un don entre GivingTuesday et le Nouvel An.

Apportons de la joie ensemble ! Parce que donner est la plus grande des joies !

Dès l'enfance, nous pouvons généralement penser à l'insouciance, au jeu, à la randonnée et à l'absorption de connaissances comme une éponge. En Afrique, cette expérience est donnée à très peu. Surtout pas dans le bidonville de SansFil à Bamako ou pour les enfants de Yeumbeul à Dakar et Koforidua.

Nous faisons de notre mieux; nous racontons des histoires, nous montrons des images et des vidéos, et voyons les enfants enthousiastes, la bouche ouverte, les yeux pétillants, la masse de mains levées à la question, et nous essayons de répondre aux millions de questions. Quand on dessine, on est choqué qu'ils ne comprennent pas le terme « utilise ton imagination »... parce qu'ils ne peuvent même pas le comprendre, puisqu'il n'y a que des désirs terrestres : quelque chose à manger, avoir UNE SEULE paire de chaussures, un stylo, un crayon pour faire les devoirs, un jouet, une robe...

Ensuite, nous partons en visite en famille et nos âmes pleurent quand nous comprenons : il n'y a pas de nourriture préférée, car le but est d'avoir quelque chose sur la table du tout, c'est un privilège d'aller à l'école, dès le plus jeune âge tout le monde travaille, fait quelque chose pour la famille. Et quand les enfants nous montrent qu'ils chérissent leurs jouets préférés, nos cœurs se brisent : du caoutchouc de vélo qui peut être conduit avec un bâton, du caoutchouc de chapeau qui peut être utilisé pour sauter, une balle froissée dans des sacs en nylon emballés pour jouer au football, une poupée sans bras, un ours en peluche sans oreilles, un capuchon en plastique à rouler, un couvercle de pot Mason avec un clou rouillé que vous pouvez tourner... Ils ne traversent pas les frontières de la ville, ils ne vont même pas dans le quartier voisin pour aller au zoo, voyez un musée, un beau parc pour découvrir ce qu'est un terrain de jeu pour connaître sa propre ville, son pays.

Nous voulons leur donner la joie, une expérience, une petite enfance. Merci de nous soutenir.

Grandir, s'épanouir, savoir ce que c'est que d'utiliser leur imagination pour qu'eux aussi puissent connaître le monde.